Macbook : installation de Ubuntu (7.04) dans Parallels Desktop (3.0)

Désirant tester enfin Ubuntu sur Mac, je me suis empressé d’installer la version démo de Parallels Desktop sur mon Macbook…

Parallels

L’installation de Parallels est très simple : après avoir demandé un numéro de série provisoire valable un mois et après une installation très rapide, un assistant vous propose de créer une machine virtuelle dédiée à un OS en particulier. À la fin de l’installation, l’assistant vous demande d’insérer le CD d’installation de l’OS. Si comme moi, vous ne possédez plus de CD vierge, l’assistant peut utiliser l’image ISO de la distribution.

Ubuntu

L’installation

Le grand moment est arrivé : la machine virtuelle est créée et démarre sur le CD d’installation… Comme je n’ai qu’un giga-octet de mémoire, les accès disque sont plus nombreux et ralentissent les opérations mais la vitesse est quand même honnête. A la fin on se retrouve avec un Ubuntu minimum, installé avec Firefox et une icône sur le bureau proposant l’installation définitive. Pas le choix, je clique sur cette icône…

Après un long moment, l’installation se termine enfin et on me demande mon nom d’utilisateur et mon mot de passe. Et voilà je suis dans Ubuntu, accueilli par un petite intro musicale bien sympathique…

Un foule de programmes sont déjà installés comme :

  • Firefox
  • OpenOffice
  • Plein d’autres programmes pour la messagerie instantanée, le courrier, outils système etc.

Bien fournie la distribution… Mais il y a encore 1 ou 2 petites choses à régler…

Résolution plein écran en 1280?×?800

Quand on passe en plein écran la résolution est de 1024?×?768. La solution pour avoir le plein écran en résolution native sur le macbook est d’abord d’ajouter une nouvelle résolution dans les réglages de la machine virtuelle : 1280?×?800.

Ensuite il faut modifier le fichier de configuration dans Ubuntu en tapant la ligne suivante dans le terminal :

sudo gedit /etc/X11/xorg.conf

Après avoir entré votre mot de passe à l’aveugle, le fichier s’ouvre dans un éditeur de texte. Cherchez la section “screen” et modifier la pour qu’elle ressemble à ceci :

Section "Screen"
	Identifier	"Default Screen"
	Device		"Generic Video Card"
	Monitor		"Generic Monitor"
	DefaultDepth	24
	SubSection "Display"
		Depth		1
		Modes		"1280x800" "1024x768" "800x600" "640x480"
	EndSubSection
	SubSection "Display"
		Depth		4
		Modes		"1280x800" "1024x768" "800x600" "640x480"
	EndSubSection
	SubSection "Display"
		Depth		8
		Modes		"1280x800" "1024x768" "800x600" "640x480"
	EndSubSection
	SubSection "Display"
		Depth		15
		Modes		"1280x800" "1024x768" "800x600" "640x480"
	EndSubSection
	SubSection "Display"
		Depth		16
		Modes		"1280x800" "1024x768" "800x600" "640x480"
	EndSubSection
	SubSection "Display"
		Depth		24
		Modes		"1280x800" "1024x768" "800x600" "640x480"
	EndSubSection
EndSection

En fait, il faut juste ajouter "1280x800" en premier dans la liste des résolutions. Après avoir changé la résolution dans le panneau de contrôle, le système va vous proposer de redémarrer.

Au démarrage suivant votre ubuntu sera enfin en plein écran en résolution native. C’est beau. :)

Mises-à-jour

Si votre mac est connecté à internet, dans Ubuntu cliquez en haut à droite, à gauche du réglage du volume et choisissez réseau câblé (même si vous êtes en aiport), le système d’exploitation devrait vous proposer de faire les mises-à-jour. Acceptez.

Localisation des applications

Si vous avez correctement répondu aux questions lors de l’installation, vous aurez votre système en français mais il subsistera ici et là des applications en anglais comme Firefox et OpenOffice.org. Contrairement à ce qui se fait sur MacOS pour ces applications, il n’existe pas d’application localisée à installer, c’est la version anglaise et on installe les packs de langues nécessaire par après. C’est à la limite encore plus simple comme ça. ;)

Pour cela, tout en étant connecté à Internet, allez dans le menu système, puis choisissez administration, puis Gestionnaire de paquet Synaptic. Tapez votre mot de passe admin, puis dans la liste cherchez :

language-support-fr

Lancez l’installation, puis lancez Firefox : il est en français. Lancez ensuite OOo, le programme est en français, les dictionnaires sont déjà configurés, c’est magique. :)

Conclusion

Je suis vraiment épaté par cette distribution Linux. L’installation a été très facile[1] et à l’utilisation elle est hyper-rapide même configurée en 256 Mo[2]. J’ai encore plein de choses à apprendre, mais je suis très motivé, c’est toujours agréable de découvrir un nouveau système. :)

Notes

[1] Pour les geeks de passage, je suis débutant de chez débutant dans Linux, j’ai peut-être fait des chose inutiles ou des petites erreurs dans ce tuto, si vous en trouvez, faites-le moi savoir dans les commentaires ;)

[2] Plus pour longtemps, je vais bientôt commander 2 Go pour mon Macbook et augmenter la mémoire de la machine virtuelle

Commentaires

1. Le par rono

pour l’écran, c’est encore mieux d’installer les “parallels tools” du menu Action de parallels (après: cd /cdrom; sudo /bin/sh paralleles-tools.run). Ensuite la résolution suit dynamiquement la taille de la fenêtre

2. Le par Ombre

Merci ;-)

3. Le par dex

Chez moi ca ne marche pas , la resolution 1280x800 n’apparait pas , je n’ai que 800x600 , pourrai tu m’aider ? merci

4. Le par Ombre

Comme je l’ai indiqué plus haut, je suis aussi un débutant, je te conseille plutôt de poser ta question sur un forum Mac comme celui de macgeneration (section unix);)

5. Le par 3zig

Merci à vous pour tant d’informations claires.
Je me permets une question : quels sont les login et mot de passe que l’on doit mettre sur Ubuntu ? peut-on trouver un Ubuntu directement en format pour parallels 4 et en français ?
Merci d’avance pour votre aide,
3zig

6. Le par Ombre

Bonjour 3zig,

Les mots de passe se gèrent comme dans OSX : à l’installation le programme demande un nom d’utilisateur et un mot de passe, c’est tout ;-)

Je possède toujours une version 3 de parallels, pour l’installation ce n’est pas difficile, on dit à l’assistant que l’on va installer une ubuntu, on sélectionne l’image disque du cd d’installation Ubuntu précédemment téléchargée et ça roule tout seul. ;-)

Bonne soirée

Ombre

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs